L’idée d’un musée

Navigation: Accueil / Un livre à sa mémoire / L’idée d’un musée

La notoriété du peintre Louise Morel dépasse largement les limites de son Dauphiné natal, et c’est à Saint-Ismier sur le coteau du massif de la Chartreuse, face à la chaine de Belledonne, qu’elle passe les douze dernières années de sa vie. Elle occupe avec son fils André cette maison ancienne, l’Ermitage, où elle réalise ses dernières toiles et s’éteint en novembre 1974, laissant une œuvre considérable.

André Sahut-Morel, désormais seul, sans descendance, ne vit le reste de ses jours à l’Ermitage qu’à travers l’héritage que Louise lui a laissé, plus de 300 toiles auxquelles s’ajoute un nombre impressionnant de dessins qu’André a réalisés sous le pseudonyme d’Hugues Bréhat.

Mais Louise est toujours présente… et André entreprend avec sa mère un interminable dialogue, rassemble les peintures, retrace leurs parcours, les accroche, les déplace, les classe, les rassemble par périodes ou par pièces. Beaucoup ont été peintes sous ses yeux et les souvenirs parlent… II poursuit alors cette idée de les montrer au plus grand nombre, et les visiteurs émerveillés se pressent à l’Ermitage sur ses invitations.

Cet ouvrage retrace le parcours de son auteur dans l’Ermitage, sous la conduite d’André, intarissable.

Le musée qu’il avait imaginé ne lui aura pas survécu. Les exigences des réalités matérielles et sa disparition survenue avant que son projet n’aboutisse, ont eu raison de son rêve…

Contactez-nous ( header slider )

Ecrivez-nous

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message